vendredi 15 février 2019
RDC: Monsieur Seth Kikuni, l'un des candidats à la magistrature suprême exige un débat franc sur le report des élections.

RDC: Monsieur Seth Kikuni, l'un des candidats à la magistrature suprême exige un débat franc sur le report des élections. Featured

La décision de reporter les élections en République Démocratique du Congo par monsieur Corneille Nanga, président de la Commission Électorale Nationale et Indépendante (CENI) continue a suscité des réactions qui vont dans tous les sens. Monsieur Seth Kikuni, l'un des candidats à la magistrature suprême vient de monter aussi au créneau à ce terme:

“Revenons sur ma proposition de "reporter l'opération de vote pour résoudre les questions pendantes...

Le 20 Novembre, soit à 48 h du début de la campagne, j'avais sollicité le report de l'opération de vote prévue le 23 Décembre (désormais le 30 Décembre).
En moins de 2 h, j'avais reçu les appels et messages de plusieurs candidats président de l'opposition et sympathisants qui m'ont reproché principalement deux choses: 
1. Il ne faut pas démoraliser les électeurs.
2. Pourquoi reporter les élections que nous allons absolument gagner.
Ils ont longuement parlé des résultats des sondages, de la sécurisation des urnes, de l'importance des témoins, de la nécessité de coincer la CENI etc...

Résultat: A quelques jours, de l'opération de vote, la CENI nous met devant un choix historique qui soit nous fragilisera, soit nous poussera à accepter l'inacceptable.

Avant que les uns et les autres ne se prononcent, il est une fois de plus important d'ouvrir et débattre l'idée du report:

Pensons à un match de Football entre une équipe A très riche et une équipe B pauvre.

Avant le coup d’envoi, les règles de jeu sont changées à la demande de l'équipe A. L'équipe A descend sur terrain avec 12 joueurs. L'équipe B descend avec 9 joueurs. L'équipe B est consciente de cette injustice, mais elle s'entête. Elle dit: "ce n'est pas un problème, venez à 20 si vous voulez, nous allons vous battre". Elle est très motivée à descendre sur terrain.
Dans les tribunes, devant chaque supporter de l'équipe B, il y a un agent de sécurité qui lui interdit de chanter. Les supporters qui chantent contre l'équipe A sont tabassés ou jetées en prison. La chaine nationale montre le match, mais à chaque fois que la balle est dans le camp de l'équipe B, elle met directement la publicité.  L'arbitre favorise l'équipe A. La fédération aussi protège l'équipe A. Les joueurs de l'équipe A commettent des fautes, insultent mais ne sont pas sanctionnés. A la fin du match, plusieurs joueurs de l'équipe B se blessent. A la 87 ième minute, l'équipe A obtient un penalty très discutable. Il n'y a pas eu faute, mais l'arbitre a accordé un penalty et plusieurs cartons rouges.

L'idée derrière le report de l'opération de vote était de demander à l'équipe B de ne pas descendre sur terrain dans ces conditions ou aussi longtemps que les conditions pour un bon match ne sont pas encore réunies.

La question maintenant est: devons-nous laisser l'équipe A jouer ce penalty?”.

Il est pratiquement difficile aux Congolais de cautionner une décision pareille prise d'une manière unilatérale dans le souci de satisfaire la volonté d'un groupe d'individus qui ont pris la République en otage. C'est une décision inacceptable puisque dans une république on doit éviter servir un individu ou groupe d’individus a lieu et place des souverains primaires. La République Démocratique du Congo n’est pas à confondre avec une Monarchie dans laquelle seule la volonté du Roi et de sa famille triomphe. Nanga doit calmer le jeu en retirant sa décision le plus tôt possible que d'attendre les conséquences pour revenir à la raison.

Maître Jean Paul Paluku Ngahangindi, initiateur de la CRDH

Webesite: www.crdh-drc.org

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 996525718, 997706782, 814163204
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha234@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 151 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER