jeudi 25 avril 2019
RDC-PROCESSUS ÉLECTORAL:  Corneille Nanga président de la CENI met de l’huile sur le feu avant la tenue du scrutin.

RDC-PROCESSUS ÉLECTORAL: Corneille Nanga président de la CENI met de l’huile sur le feu avant la tenue du scrutin. Featured

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) vient d'opérer plusieurs modifications dans son calendrier des élections en RDC. Selon les nouvelles dispositions, certaines régions du pays devraient voter qu'en mars 2019.

"Les élections directes dans les circonscriptions électorales de Beni, Beni ville et Butembo ville, en province du Nord-Kivu, ainsi que Yumbi, dans la province de Maï-Ndombe, initialement prévues le 30 décembre 2018, sont programmées au mois de mars 2019 et feront l'objet d'un calendrier spécifique", annonce la Commission Electoral Nationale et Indépendante dans un communiqué.

La CENI n'a fourni pour l'instant aucune explication. Beni et Butembo sont les villes Martyres qui sont face des violences caractérisés par des massacres des civils, pillages, incendies des maisons d’habitations, kidnappings, enlèvements et une épidémie déclarée du virus Ebola depuis plusieurs mois. Les coordinations de l'épidémie d'Ebola au Nord-Kivu et Ituri ont indiqué que la situation demeure préoccupante. Une nouvelle zone de santé en Ituri a été affectée. La CENI promet de se prononcer à ce sujet dans les prochaines heures.

Martin Fayulu leader de Lamuka dénonce

Le candidat Président de la République Martin Fayulu avait mis en garde la CENI contre toute annulation des élections à Beni et Butembo au motif de la présence de l'épidémie à virus Ebola dans cette zone. Une déclaration qui intervient après la publication du rapport des coordinations de l'épidémie d'Ebola au Nord-Kivu et Ituri qui indique que la situation demeure préoccupante dans cette partie du pays.

Pour Martin Fayulu, qui a commencé sa campagne dans les deux villes de Beni et Butembo, il n’est pas question pour la CENI d’annuler les élections dans cette partie de la province du Nord Kivu.

«Je mets en garde la CENI contre toute tentative d’annuler les élections à Beni ville, Beni territoire et Butembo. Le prétexte d’Ebola est fallacieux car il y’a bien eu campagne dans ces contrées. C’est une énième stratégie pour détourner la vérité des urnes», a dénoncé le candidat président de la coalition Lamuka, Martin Fayulu.

L'abbé Donatien Shole

L'Abbé Donatien Shole, secrétaire de la Conférence Episcopale du Congo (CENGO) dénonce un agenda caché dans la décision prise par le President de la CENI.

«C'est une décision  très grave. Ace stade,  je trouve cette décision curieuse. Les raisons avancées sont des  précautions par rapport à l'épidémie d'Ebola. 
Pourquoi on a pas interdit la campagne où les gens étaient plus exposés, et on attend après la campagne,  on a constaté l'engouement qu'on a autorisé,  pourquoi est- ce que on a pas interdit aux gens d'aller à l'église ou chez  les catholiques où les prêtres touchent les gens, en donnant  la communion ou en bénissant. 
Pourquoi seulement maintenant ?  Il y a quelque part, un agenda caché»
, a poursuivi le prélat catholique.

En réalité la décision prise par le président de la CENI est une véritable provocation. Nanga est en train de mettre de l’huile sur le feu.

Maître Jean Paul Paluku Ngahangondi, initiateur de la CRDH.

Website: www.crdh-drc.org

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 996525718, 997706782, 814163204
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha234@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 96 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER