mercredi 18 septembre 2019 | Login
RDC : L’ancien porte-parole du gouverneur du Nord-Kivu s’insurge contre le tâtonnement des autorités à l'identité des tueurs de Beni

RDC : L’ancien porte-parole du gouverneur du Nord-Kivu s’insurge contre le tâtonnement des autorités à l'identité des tueurs de Beni Featured

Massacre à BENI, l'identité des tueurs reste toujours un flou du côté de l'armée, et du côté des victimes. Depuis plus des 5 ans, l'armée n'a jamais donné la vraie identité des personnes qui massacrent les innocents dans la ville et territoire de  BENI.

Tantôt on parle des présumés ADF, Tantôt un mouvement Islamiste djihadistes, Tantôt des MTM, tantôt des mai-mai. Les sources proches des rescapés accusent toujours les FARDC d'être complices avec les groupes armés qui massacrent les civils à BENI.

Selon les sources de la CRDH à Beni, ces gens sont toujours vêtus en ténue semblable à celle des FARDC. Du côté des autorités civiles, personne n'en parle même pas, certaines autorités locales brandissent toujours la thèse des ADF d'être les auteurs des massacres dans la région. Un ancien maire de la ville de Goma et ancien porte-parole du gouvernement provincial du Nord-Kivu Roger  Rachidi TUMBULA, pense que le déplacement des personnes inconnues du petit nord vers le grand Nord mérite une attention particulière "C'est inacceptable qu'en 5 ans le gouvernement tâtonne sur qui tue à BENI’’ estime-t-il.

Roger Tumbula ancien porte-parole du gouverneur ; dont l'arrêté n'a jamais été abrogé pense qu'il est temps que Robert Seninga président de l'Assemblée provinciale qui soutenait  les déplacements  des personnes inconnues dans le grand nord et le gouverneur actuel du Nord-Kivu Nzanzu kasivita; élu de BENI se mettent sur une table et savoir qui tue et qui  est tué à BENI.

La population est dans une confusion totale. La CRDH qui pense que l'armée dans 5 ans n'a jamais été en mesure de neutraliser ces rebelles et pourtant elle possède tous les moyens nécessaires pour mettre hors d'état de nuire les milices qui troublent la population.

Signalons que cette organisation des défenses des droits humains souhaite que le chef d'État congolais FÉLIX Tshisekedi s'implique personnellement dans cette situation de BENI.

Communication CRDH/PT

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 851 885 713
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha298@gmail.com
            palukungahangondijp@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 67 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER