vendredi 6 décembre 2019 | Login
RDC-Nord Kivu : les éléments de l’ordre n’ont rien à faire à BENI, un remaniement urgent est important(CRDH)

RDC-Nord Kivu : les éléments de l’ordre n’ont rien à faire à BENI, un remaniement urgent est important(CRDH) Featured

Les présumés rebelles des forces Ougandaises ADF seraient à l’origine des troubles dans le territoire de Beni à Mbau-Kitaura la nuit du mercredi à ce jeudi 8 août 2019.

Cette énième attaque suscite des soulèvements au sein de la population dudit territoire et ville de Beni. Le bilan provisoire est de 9 personnes tuées et plusieurs portées disparues à présent.

Quelle est la place des forces loyalistes(FARDC) dans ces différentes incursions de rebelles dans cette partie de la province du Nord-Kivu ?

Nombreuses structures des défenses des droits humains notamment la Convention pour le Respect des droits humains (CRDH en sigle) ne veulent que le changement des militaires FARDC déployés dans cette zone.

Pendant ce temps, une vive tension s’observe depuis le matin à Mbau mais aussi dans la cité d’Oicha.

Selon les sources de la CRDH, les hommes vêtus en tenue militaires tracassent la population jours et nuits en présence des forces loyaliste alors que le nombre des morts ne cessent de s’alourdir.

Les éléments des FARDC qui ne font plus preuve de compétence, ne savent pas contrôler la situation depuis près de 5 ans maintenant. Certains habitants pensent que les militaires collaborent étroitement avec les assaillants.

Les populations périssent en présence des casques bleus de la Monusco, qui à leur tour ne savent pas maitriser la situation afin que les habitants vivent en toute quiétude.

Un centre de santé de référence est situé à Mbau Kitaura où il y a 2 positions militaires lourdement armés dans le quartier Kitulu à côté d’un marché de la place.

Comment les militaires qui occupent plus de 50% de la population dans le territoire de Beni ne mettent pas une accalmie dans cette Zone rouge de la RDC.

A 200 mètres de Kitulo jusqu’au bureau du secteur, il y a une autre position militaire et la police du Groupe Mobile d’intervention.

En sortant de Mbau à environs 2 kilomètres où les miliciens ont égorgé les paisibles citoyens, sur la route Mbau-Kamango, il y a une autre position cette fois des Commando.

Dans une zone où il y a un grand nombre des soldats congolais, qui seraient les groupes rebelles qui perturbent le climat sur place ?

Chacun a sa version des faits, certaines personnes pensent que les militaires des FARDC sont les mêmes miliciens qui troublent la population.

Certains militaires meurent au front ne sachant pas pour quelle cause ils se battent.

Les habitants en colère ont barricadé les routes dans différents coins de la ville pour réclamer le retour de la paix dans le territoire de Beni. Signalons que depuis le samedi 3 Aout dernier, les attaques des groupes armés sont signalées chaque jour dans cette partie de la province.

Communication CRDH/Rachel kahambu Nzumbuko

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 851 885 713
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha298@gmail.com
            palukungahangondijp@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 127 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER