jeudi 22 août 2019 | Login
RDC-Nord Kivu : Le phénomène maibobo (enfants sur la rue) inquiète la population en ville de Goma, la CRDH dénonce

RDC-Nord Kivu : Le phénomène maibobo (enfants sur la rue) inquiète la population en ville de Goma, la CRDH dénonce Featured

Le phénomène Maibobo dit KULUNA, en français enfant sur la rue,  une situation qui devient de plus en plus inquiétante en ville de Goma, ces enfants qui dorment dans des caniveaux, d'autres dans des maisons abandonnées constituent une bombe à retardement dans un futur proche, comme ils ne sont pas encadrés.

Qu’est ce qui échappe aux autorités urbaines, provinciale, nationale et autres structures de défense de droits de l'enfant pour finir avec ce phénomène une fois pour toute ?

La Convention pour le Respect des Droits Humains CRDH, une organisation qui œuvre dans la défense des droits de l’homme observe avec inquiétude cette situation ce samedi 3 août 2019.

Fidèle birigane vendeur des unités questionné par la CRDH pense que les autorités ont déjà oublié ce qu'elles sont appelées à faire : Les autorités ont des cœurs lourds pour remédier à ce problème, peut-être parce qu’elles ne sont jamais victimes des tracasseries perpétrés par ces enfants dit de la rue, précise-t-il.

Le cas échéant est celui d’un jeune homme qui a été tabassé sévèrement ce même samedi dans le quartier le volcan en ville de Goma, tout ce qu'il avait, a été emporté par ces enfants dits de la rue sous l’œil impuissant des agents de l’ordre qui, jour pour jour observent de près ces Maibobo (enfants sur la rue) qui passent devant leurs yeux sans agir.

Quel est l'apport de décideurs pour que les larmes de la population cessent de couler ?

La CRDH dénonce une certaine attitude qui serait qualifiée d'une incompétence des autorités qui, au lieu de chercher l’endroit où regrouper ces jeunes qui passent des nuits à la belle étoile, elles laissent les paisibles citoyens subir les actes illégaux de ceux-ci, à qui profite la situation ? La question reste encore en suspens.

En laissant vivre dans une sale habitude cette catégorie de personne jugée «négative» dans la société, l'on constate qu'elle restera aussi une menace pour plus d'un citoyen pourtant les autorités  ont tous les moyens pour mettre fin à ce phénomène KULUNA « Maibobo » (enfants sur la rue).

Mais alors, pourquoi tant de rejet, pourquoi la tristesse ne apparaît-elle pas comme une compagne naturelle de la vie pour finir avec ce phénomène?, Des questions qui ne doivent pas éternelles, les autorités devraient agir le plutôt.

Pour la Convention pour le Respect des droits humains, CRDH,  seule la volonté manque dans le chef des autorités politico-administratives pour résoudre toutes ces anomalies.

Sous la forme de regrets, Cette situation amène la population à agir différemment, un camp est de ceux-là qui pensent que la justice populaire ferait que la conscience des autorités soit touchée, d'autres continuent à penser que seule la conjugaison des efforts venus de tout côté ferait que la situation soit résolue, une bonne fois pour toute.

Communication CRDH/Rachel Kahambu Nzumbuko

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 851 885 713
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha298@gmail.com
            palukungahangondijp@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 73 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER