jeudi 22 août 2019 | Login
RDC-Nord Kivu Beni : Les femmes de BENI dans la rue pour décrier la recrudescence de l'insécurité

RDC-Nord Kivu Beni : Les femmes de BENI dans la rue pour décrier la recrudescence de l'insécurité Featured

Une trentaine de femmes du territoire de Beni ont manifesté ce vendredi 2 Août 2019 pour décrier la recrudescence des massacres dont elles sont victimes dans plusieurs régions de ce territoire depuis plus d'une décennie.

Elles étaient nombreuses dans les rues d’OICHA chef-lieu du Territoire de Beni pour exiger la fin de massacres avec des calicots, affiches, banderoles, en mains où l'on pouvait lire: «Nous femmes du territoire de Beni, luttons contre  les massacres».

Dans leur mémorandum, elles ont exigé des garanties sécuritaires dans ce coin de la province.

Le général de la brigade Marcel Mbangu mashita a reçu ce mémorandum a promis à toutes ces femmes et autres habitants sa disponibilité pour répondre à toutes les doléances  dans un délai raisonnable.

Une séance d'échange avec ces femmes s'est improvisé dans la salle des réunions Papa Nicho, pendant plus de deux heures, cette autorité militaire a répondu à toutes les questions de femmes présentes dans la salle, les toutes sont rentrées avec un espoir de vivre ce qu'elles ont entendu de la bouche du général dans un délai raisonnable.

Pour rappel, la société civile avait lancé il y a quelques jours, des grandes actions citoyennes pour dénoncer la même situation sécuritaire devenue récurrente dans cette partie de la province à cause d'une prolifération des groupes armés.

Rappelons que dans l’espace d’une semaine 9 attaques rebelles qui ont  couté la vie à au moins 27 civils avec 10 blessés, 5 enfants kidnappés avec plusieurs biens des valeurs emportés et les pillages des animaux domestiques, un tableau qui est tracé par les forces vives de la place.

Toutes ces différentes attaques ont été perpétrées dans les villages, Malolu,  Mangboko, Watalinga, Maymoya, Mulobya, Maleki, Eringeti et Oicha.

Après toutes les journées villes mortes, la société civile avait appelé les habitants et les opérateurs économiques à boycotter le paiement des taxes et impôts jusqu’à ce que le président de la République Félix Antoine Tshisekedi se déplace sur place et qu'il s’imprègne de la situation sécuritaire dans toute sa globalité.

Communication CRDH/Prince Bagheni

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 851 885 713
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha298@gmail.com
            palukungahangondijp@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 96 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER