jeudi 22 août 2019 | Login
RDC-Beni : Deux civils tués, des disparus et pillage des biens de la population par les ADF à Mangboko

RDC-Beni : Deux civils tués, des disparus et pillage des biens de la population par les ADF à Mangboko

Des armes lourdes et légères ont été entendues dans la nuit de samedi à ce dimanche 21 juillet 2019 sur l’axe routier Beni-Oicha, territoire de Beni, au Nord-Kivu (Est de RD Congo).  

 
D’après des sources locales, les présumés rebelles ougandais de Forces Démocratiques Alliées (ADF) ont investi le village de Mangboko, situé dans le groupement Batangi-Mbau, secteur Beni-Mbau en territoire de Beni.
 
D'après une source officielle contactée par l'organisation de défense des droits humains CRDH(Convention pour le Respect des Droits Humains), le bilan de cette incursion fait état de 2 civils tués dont Kahindo Kavulerya Gustave un agronome enseignant dans plusieurs écoles dont Babwisi où il fut proviseur, Âgé d'une 60 taine d'années et Patrick Tsharitavua, 26 ans tous tués par balle au quartier kasimbimbi, à environ 1km à Ouest de Mangboko de la route nationale numéro 4.  
Selon les informations que certaines sources nous ont livré, les assaillants auraient traversé de l'Est à l'ouest. Ils ont blessé une femme sortie de l'hôpital y'a 4 jours. La victime s'appelle Soki Kibakose découpée 3 plaies à la tête. Ceux qui sont portés disparus il s'agit de La Joie, Fidel et Nathalie. Aucune nouvelle jusque-là de leur part et aucune action n'est envisagée pour retrouver ces personnes portés disparues. 
Le fait s'est passé dans la nuit du samedi 20 au dimanche 21 juillet 2019 entre 23 heures et 1heure du matin. Les assaillants étaient lourdement armés vêtus en tenue militaire selon certaines sources sur place. Y avait pas de femme ni enfants cette fois ci.  
 
Tout en dénonçant et en condamnant cette nième  cas de barbarie qui ne dit pas son nom dans la région de Beni, la CRDH regrette de constater que l'armée congolaise n'est pas toujours à mesurer de neutraliser l'ennemi ou d'empêcher ses actes odieux dont la population civile ne cesse d'être victime malgré la sur militarisation de la zone. La CRDH sollicite l'implication personnelle du chef de l'État, garant de la protection de la population et ses biens. 
Communication CRDH Rachel Kahambu Nzumbuko

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 851 885 713
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha298@gmail.com
            palukungahangondijp@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 72 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER