mardi 25 février 2020 | Login
RDC/ NORD-KIVU : Les femmes lancent trois jours des manifestations de la rue pour dénoncer les massacres de Beni.

RDC/ NORD-KIVU : Les femmes lancent trois jours des manifestations de la rue pour dénoncer les massacres de Beni.

Les organisations féminines de Beni, ont lancé une campagne de la rue pour dénoncer le calvaire que traverse la population de la Ville et Territoire de Beni à-travers les massacres odieux et lâches, perpétrés par les présumés ADF depuis le 2 Octobre 2014 jusqu'à présent. Ces actions populaires pacifiques qui visent à interpeller les autorités de la RDC, la Communauté régionale et internationale sur le drame sécuritaire de Beni, ont commencé hier Vendredi 5 Octobre 2018 et prendront fin probablement le lundi 8 Octobre 2018.

Nous avons toujours dis "qu’un bon départ d'un peuple dépend de sa prise de conscience".  Ce qui se passe dans la région de Beni, n'est rien autre que le complot contre la population de cette partie du Territoire national. Ce complot aurait la bénédiction de certaines autorités de la RDC, certains membres de la communauté régionale et internationale, qui ne jurent que par la balkanisation de notre pays au détriment des congolais. Voilà ce qui expliquerait le silence qui ne dit pas son nom de certains décideurs au niveau national, régional et international à propos des massacres de la population civile qui se commettent en toute imunité à Beni. Ce plan de la balkanisation est une réalité mais que certains Congolais font semblant d'oublier tout simplement parce que, nombreux réfléchissent moins sur la vie de notre pays et ignorent même tout ce que notre pays a subi dans le passé. Certains caciques des communautés de la région de Beni-Lubero, accompagnent sans le savoir ou soit par raison de cupidité de l’argent ce réseau mafieux qui opère à Beni pour précipiter la mise en œuvre de ce plan diabolique à-travers les actes barbares et hostiles tel que ces massacres horribles qui n'ont qu'un seul but : " frustrer les populations pour les pousser à abandonner leurs villages de force". C'est l'une des stratégies utilisées par nos ennemis pour atteindre leur objectif qui est celui de l’occupation de terre. Voilà pourquoi ceux qui peuvent intervenir  pour mettre fin à ce crime barbare se taisent si rien été dans  l'entre temps nous continuions à perdre les membres de nos familles, nos biens et nos terres. Quel est ce terroriste islamiste qui ne revendique pas ses attaques comme les font les autres connus dans le monde ?  Quel est ce terroriste islamiste qui s'attaque farouchement aux faibles comme une population cultivatrice de la region de Beni ? Quel est ce terroriste islamiste qui pille même les porcs, des chaises du salon ? Quel est ce terroriste islamiste qui ne respecte pas les périodes fortes de l’islam?, Quel est ce terroriste islamiste qui, son seul objectif est de chasser une population sur sa terre? Quel est ce terroriste islamiste qui tue même les musulmans comme lui, au-lieu de coaliser avec eux? Quel est ce terroriste islamiste qui dise aux victimes : "Beni et Lubero c'est notre terre, vous devez déguerpir. Nous vous disons toujours que cette terre nous appartient mais vous ne voulez pas comprendre et donc, vous allez sentir (Cas de Mukoko où ces soi-disant terroristes ont utilisé des mégaphones pour passer leur message dans la nuit du 28 septembre 2018)" ? Quel est ce terroriste islamiste qui sa présence sur un sol administré par l'État peut être considérée comme un non-événement? Nous disons ainsi puisque nous ne voyons pas la volonté politique des autorités de la RDC pour mettre fin à cette aventure criminelle. Quel est ce terroriste islamiste qui son identité change chaque jour? Avant on disait que c'est Mbusa Nyamwisi qui tue à Beni. Après c'était que, nous nous entre tuons ; Un certain moment, il a été dit que ce sont des terroristes djihadistes islamistes ; Et aujourd'hui ça devient encore des ADF pourtant un groupe rebelle opposant au régime de Kampala/ Ouganda qui son objectif est celui de renverser le pouvoir du Président Museveni. En massacrant les conglais sur leur sol à Beni, permettra t-il à ces fameux ADF opposants au President Ougandais Yoheri Gaguta Museveni de renverser le regime de Kampala? Seuls ceux qui avancent cette these connaissent la suite.  Qui tue exactement à Beni? La RDC n’a-t-elle pas des services de renseignement capables de dénicher sans complaisance cette bande des buveurs  de sang? Pourquoi entretenir le flou jusqu’à présent alors que les vies humaines continuent à périr?  Voilà le manœuvre de l'ennemi qui consiste à plonger les gens dans la diversion pour effacer les traces de son crime. Nous devons faire très attention et être vigilants sur ce qui se passe à Beni. Nous avons à faire à une guerre d'occupation de terre qui n'a rien affaire avec le terrorisme dans le vrai sens, un terrorisme organisé pour nous paniquer et nous forcer à fuir notre terre. Ne cedons pas à leur manoeuvre, resistons contre cette avanture criminelle et denoncons  sans peur ce complot. 

Si tout le monde peut prendre conscience et parler le même langage comme c’est le cas avec les mamans de Beni aujourd'hui, eux qui disent sans peur à la Monusco  et aux autorités Congolaises :" Nous n'avons qu'un seul message! Nous voulons la paix à Beni. Vous Monusco  et autorités Congolaises, vous attendez quelle quantité de sang de la population de Beni pour agir ?  Combien des morts parmi la population civile attendez-vous à Beni pour traquer serieusement ces buveurs de sang? Quel est votre rôle si ce n'est pas celui de nous sécuriser et nos biens? Pourquoi vous n'engagez pas les opérations militaires d'offensive contre les Adf? Pour quoi ces criminels de talent  peuvent-ils continuer à vivre paisiblement dans un patrimoine mondial sans être inquiétés par les gardes parc? Qu'est fait exactement l'UNESCO? Qu’est fait l’UNICEF pour tous les  enfants qui sont en train d’être massacrés à Beni et Kidnappés par les présumés ADF? N'avons nous pas le droit à la sécurité et à la paix  comme d'autres? Qu'est fait la section des droits de l'homme du conseil de sécurité des nations unies?... "".

La CRDH qui remercie les femmes de Beni pour ce courage patriotique et exhorte toute la population de cette région à prendre conscience qui est déjà à sa porte. Seule la lutte libère. Sans la prise de conscience, nous sommes tous voués à l'extermination et notre terre risquera d'être un patrimoine d'un peuple étranger.

Maître Jean-Paul PALUKU NGAHANGONDI

Coordonnateur national de la CRDH

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 851 885 713
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha298@gmail.com
            palukungahangondijp@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 82 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER