jeudi 23 mai 2019
RDC- ville de Butembo : Attaque d'un Centre de traitement de la maladie d'Ebola, l'honorable Jean-Paul Paluku Ngahangondi exige des enquêtes sérieuses et crédibles

RDC- ville de Butembo : Attaque d'un Centre de traitement de la maladie d'Ebola, l'honorable Jean-Paul Paluku Ngahangondi exige des enquêtes sérieuses et crédibles Featured

Des informations à notre possession révèlent que les hommes armés en tenue civile ont attaqué ce vendredi 19 avril 2019 aux environs de 14 h00 heure locale, les installations des cliniques universitaires de l’UCG à Butembo, en la province du Nord-Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo.

Après cette attaque, d’énormes dégâts tant humains que matériels ont été enregistrés, dont la mort du docteur camerounais impliqué dans la riposte contre Ebola, un blessé et un véhicule incendié par des assaillants non autrement identifiés.

Le député provincial élu du territoire de Beni, honorable Jean-Paul Paluku Ngahangondi dénonce avec véhémence cette attaque qu'il qualifie de trop contre le CTE en ville de Butembo et exige des enquêtes sérieuses et crédibles pour dénicher les auteurs et les coauteurs.

"C’est inacceptable que les attaques armées contre les personnelles de l’équipe de riposte de la maladie d'Ebola et les CTE continuent dans une ville pourtant pleinement sous contrôle de l'administration publique de l'Etat congolais et que l'Etat soit incapable de capturer un seul assaillant. C'est une vaste blague qui se passe en ville de Butembo dans la province du Nord-Kivu. Nous avions été informés que certains officiers FARDC et ceux de la police distribuent des armes à des combattants maï maï qui réalisent ces opérations criminelles. Un magistrat de l’auditorat militaire dans la région de Beni avait affirmé avoir arrêté un officier de l’armée congolaise et un policier mais jusque-là la population ne sait plus la suite. Les détenteurs du pouvoir public dans la ville de Butembo et les organisations impliquées dans les activités de la riposte dont OMS et MSF doivent être interpellés aussi. Des enquêtes sérieuses et crédibles doivent être menées” a déclaré l’élu du territoire de Beni.

D'après nos sources sur place à Butembo, les assaillants qui ont opéré en toute quiétude et en pleine journée au clinique universitaire de l'UCG en ville de Butrmbo étaient au nombre de 3 vêtus en tenue civile et porteurs d’armes à feu. Ils ont visé un agent de santé, Docteur Richard de la nationalité Guinéenne, abattu à bout portant et mort sur-le-champ. Les assaillants ont également incendié un véhicule avant de disparaître dans la nature sans être inquiétés.

Ces attaques des assaillants inconnus qui ciblent ces derniers temps les centres de traité d’Ebola à Butembo méritent une attention particulière. La dimension conflit entre les organisations impliquées dans la riposte doit être prise en compte si réellement on a le souci de mettre fin à cette aventure criminelle.

La CRDH pense que des rumeurs sur le conflit OMS et MSF sur place pourraient être bien explorées dans la recherche des solutions.

Muhindo Lwanzo 

Membre de la CRDH ville de Butembo

Website: www.crdh-drc.org

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 996525718, 997706782, 814163204
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha234@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 51 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER