jeudi 23 mai 2019
RDC-NORD-KIVU : Incursion des rebelles ougandais de l'ADF à Oïcha où des civils ont été tués, d'autres emportés, des maisons d'habitations et des boutiques pillées.

RDC-NORD-KIVU : Incursion des rebelles ougandais de l'ADF à Oïcha où des civils ont été tués, d'autres emportés, des maisons d'habitations et des boutiques pillées. Featured

C'est avec les larmes aux yeux que nous dénonçons encore la continuité des tueries des populations civiles, pillages des biens de la paisible population et les kidnappings dans la région de Beni en province du Nord-Kivu.

Tenez, la commune rurale d'Oïcha située dans le Territoire de Beni en province du Nird-Kivu a  été la cible d'une une incursion des hommes armés vêtus en tenues militaires tache tache s'exprimant à Kiswahili local vers 19 heures. Durant cette incursion, au moins 10 civils ont été tués, un blessé grave, une dame répondant au nom de Kavugho Luhemba Rachel emportée, des maisons d'habitations systématiquement pillées par les assaillants dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 décembre 2018. L'incident s'est passé vers le quartier Mbimbi précisément à Kekelibo et Kabandoke. Selon les témoignages, dans cette incursion qui a plongé toute la cité dans une confusion totale, les assaillants ont commencé à opéré à  19 heures locales tendisque les elements de l'arméé loyaliste sont arrivés au lieu du drame à 22 heures 30 minutes pendant que les bourreaux étaient déjà parti calmement. Les rebelles ont opéré en toute quiétude dans une entité où les unités de l'armée loyaliste chapeautées par tout un général du corps armé sont pleines comme s'ils opéraient dans une zone déjà conquise. En faisant des simples analyses sur la strategie militaire appliquée dans la région de Beni, il y a lieu de crore à une sorte de laisser faire que ces rebelles beneficient de la part de notre armée. 

Cette incursion qui a couté des vies humaines à Oïcha intervient après les deux attaques de présumés Adf dans la ville de Beni notamment celle de Kasinga, dans la nuit du jeudi décembre 2018 et celle du vendredi décembre 2018 à Paida dans lesquelles 18 civils tués ont été enregistrés par la Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH), sans oublier quelques disparus dont les 9 corps en état de décomposition ont été découverts en Mbelu en ville de Beni le samedi 08 décembre 2018 d’après la radio RTR, l’une des radions de Beni Ville. Ce qui se passe dans la région de Beni c'est un véritable calvaire auquel la population de cette partie de la république démocratique du Congo traverse, un véritable chemin de la croix qui sa finalité reste à découvrir.

Cette rébellion qui s'oppose au régime de Yoheri Kaguta Museveni, président Ougandais, retranchée dans l'est de la RDC depuis 1995, tue d'une manière atroce des civils innocents dans la ville et territoire de Beni , frontalier avec l'Ouganda , depuis 2014.

Sans revendications claire, ces derniers s'attaquent généralement aux civils dans la région. Les victimes se comptent par milliers y compris une vingtaine de casques bleus tués entre fin 2017 et Novembre 2018. L'armée et les casques bleus de l'ONU ont lancé depuis quelques semaines une offensive contre ces rebelles.

Tout en dénonçant l'incapacité de l'armée congolaise et celle de la brigade d'intervention des nations unies à assurer la protection des civils et de leurs biens, la CRDH appelle les autorités congolaises et les responsables du conseil des nations unies   de mettre fin le plus vite possible aux massacres des populations civils dans la région de Beni.

Maître Jean Paul Paluku Ngahangondi, l'initiateur de l'ONGDH/CRDH.

WebSite : www.crdh-drc.org

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 996525718, 997706782, 814163204
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha234@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 68 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER