samedi 15 décembre 2018
RDC-BENI: Des vies humaines continuent à être broyées dans la région de Beni en province du Nord-Kivu.

RDC-BENI: Des vies humaines continuent à être broyées dans la région de Beni en province du Nord-Kivu. Featured

Malgré le lancement des opérations militaires conjointes FARDC et FIB de la force Onusienne contre les rebelles Ougandais de l'ADF dans la région de Beni, en province du Nord-Kivu, des morts continuent à être enregistrés parmi la population civile.

Au moins 12 civils ont été tués le jeudi 6 décembre 2018 par les présumés combattants des forces démocratiques alliées(ADF) à Mayangose, un village situé à l'est de la ville de Beni. Ce bilan mis à la disposition de la CRDH serait encore provisoire puisque d’autres civils sont portés disparus. 

D'après les sources de l'organisation de défense des droits humains  CRDH en ville de Beni, Les victimes ont été tuées à la machette vers 07 heures locales lorsqu’elles se dirigeaient dans leurs champs.

Dans la journée,  l'armée qui tentait de récupérer les corps des victimes a été empêchée par une résistance farouche des assaillants, seuls deux corps des victimes tuées ont été récupérés après le violent combat qui a opposé les éléments de l’armée loyaliste aux présumés combattants ADF.

Il faut signaler que ces tueries interviennent alors que l'armée nationale congolaise et les casques bleus de la Monusco ont annoncé avoir repris le contrôle du village de Kididiwe à Mayangose présenté comme base stratégique des combattants ADF.

Le 13 novembre 2018, l'armée nationale et la brigade d'intervention de la Monusco (FIB) ont lancé l'opération conjointe dite "Usalama"  pour détruire les campements des rebelles ADF  à partir desquels ils lancent les attaques contre la population civile. Malgré ces opérations encours, les Adf continuent à broyer sans pitié des vies humaines dans la région de Beni et les nombre des civils tués innocemment ne fait que croitre du jour au jour.

En moins de 15 jours de la tenue des élections présidentielles et législatives, la population de Beni Ville et Territoire ne sait pas comment elle va participer à ces élections tout en étant en train de fuir les différents entités suite aux massacres, pillages et incendies des maisons d'habitation par les présumés combattants de l'Adf. Une grande partie de la population du secteur de Beni-Mbau, Commune rurale d'Oïcha et la ville de Beni s'est déplacée dans la province de l'Ituri et Butembo. Des villages et des quartiers sont devenus fantômes suite aux exactions des présumés Adf.

Pour permettre à la population de cette contrée de participer aux élections du 23 décembre 2018 comme d'autres citoyens des autres coins de la RDC, la CRDH plaide pour l'amélioration de la condition sécuritaire dans la région de Beni avant la tenue de scrutin. L’armée nationale et les casques bleus de la Monusco doivent accélérer la pression contre ces combattants qui tuent innocemment la population et restaurer la paix et la sécurité avant la tenue des élections pour permettre le retour de la population dans les villages et quartiers abandonnés en ville tout comme en territoire de Beni.

Pour la rédaction du site "www.crdh-drc.org"

Maître Jean Paul Paluku Ngahangondi initiateur de la CRDH.

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 996525718, 997706782, 814163204
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha234@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 86 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER