samedi 15 décembre 2018
RDC: Vers une société Beni-Lubero sans école ni sécurité, un crime éducatif

RDC: Vers une société Beni-Lubero sans école ni sécurité, un crime éducatif Featured

L'article  43 de la constitution congolaise  stipule que : Chaque personne a droit à l'éducation scolaire" et l'article 182 martèle que : La police National est chargée de la sécurité publique, de la sécurité des personnes et leur Biens.

Se réfèrent à ces articles cité ci haut, La ville et Territoire de Beni semblent ne pas faire partie. L'insécurité dans cette partie du pays est devenue  une monnaie courante. Celle-ci a entrainé jusqu'à lors des graves conséquences parmi lesquelles: le dépeuplement, la crise économique, sociale et s'ajoute la crise Intellectuelle marquée par le non accès des enfants à des institutions éducatives. L'éducation reste et restera le socle du développement de toute société pourtant en ville et territoire de Beni celle-ci est en train de sombrer du jour au lendemain suite à la crise sécuritaire caractérisée surtout par le kidnapping, les massacres, viols, cambriolage, incendies. Ces atrocités causes par les présumes rebelles de l’ADF poussent la population à l’abandon total de leurs champs et habitations.

Depuis un mois environs les élèves en ville de Béni sont descendus dans la rue pour protester contre cette insécurité qui ne leur permet plus d'étudier comme le reste des enfants en République Démocratique du Congo. Suite à cela, ils ont décidé de suspendre toutes les activités scolaires jusqu'à ce que la paix revienne chez dans la zone.

Une alerte qui devrait interpeller toutes les organisations Internationales chargées de l’éducation et en particulier les autorités congolaises qui malheureusement sont au service de leurs intérêts égoïstes au lieu de de servir ses administrés. De son côté, dans une réunion tenue le 25 Octobre 2018,  le syndicat des École Catholique du Nord-Kivu 2 (SYNECAT) viens d'emboiter les pas en suspendant à partir du lundi 29 Octobre 2018 toutes les activités scolaire  dans la province Éducationnelle NORD KIVU 2 Jusqu'à ce que la paix reviennent à Beni. 

Qu'arrivera-t-il à la fin de l'année alors que ces enfants ont connus un grand retard dans leur programme dû à l'insécurité causée par des groupes rebelles entretenu par le gouvernement Congolais afin de se pérenniser au pouvoir tout en ayant un plan caché derrière les massacres et extermination de la population de Beni? S'interroge Authentique Mukirania Elie Coordinateur de l'organisation citoyen Peace First Internaltion (P.F.I).

Tout en plaidant à l’Unicef, Unesco, Union Européenne et autres ONGs et systèmes en charge de l’Education pour venir en aide aux apprenants des territoires de Beni et Lubero. Nous appelons aussi le Gouvernement de prendre ses responsabilités et qu'il se rappelle surtout qu'il est mandaté par ce même peuple qui demain  demandera le rapport.

Authentique Mukirania Elie

(Activiste de droit de l'homme)

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 996525718, 997706782, 814163204
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha234@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 72 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER