samedi 15 décembre 2018
Lettre ouverte à l'Allied Democratic Forces (ADF) ou MTM et ses alliés  Jean-bosco kyowire d'Hidalgo

Lettre ouverte à l'Allied Democratic Forces (ADF) ou MTM et ses alliés Jean-bosco kyowire d'Hidalgo

Les activistes des droits humains, membres de l’ONG Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH) continuent à se battre chacun à sa manière pour la restauration de la paix et la sécurité dans la région de Beni, province du Nord-Kivu en république démocratique du Congo. C’est le cas de notre collègue Jean Bosco Kyowire d’Hidalglo qui, à travers ses lettres ouvertes ne cesse de dénoncer le calvaire de la population de Beni, où les massacres se commettent comme si l’Etat qui a la responsabilité de protéger la population et ses biens n’existe plus. Quatre ans de massacre l’Etat ne fait que se justifier que d’agir. Il a encore écrit aux ADF pour demander à ceux-ci de déposer les armes et retourner dans leur pays.

Ci-dessous sa nouvelle correspondance :

Objet: Déposez les armes, vous versez le sang innocent 

"Monsieur le répondant de l'ADF, en ce temps où la mort rôde en tous lieux par votre biais dans la ville et territoire de Beni, permettez-nous de vous adresser cette lettre qui s'écarte de norme épistolaire, pour vous appeler au retour au bon sentiment par l'entremise de l'objet mentionné en surbrillance.

En effet, c’est depuis plus de quatre ans que vous martyrisez, vous flagellez contre vents et marin la population de Beni par toutes sortes de représailles, de terrorisme, kidnapping et des tueries par milliers en armes blanches et en feu. Décidément les mots me manquent pour décrire ce mode odieux, atroce, supplicié, rustique dont vous usez pour assommer les citoyens innocents et immaculés qui ne vivent que des fruits de leurs champs ils ne savent pas pourquoi ils perdent leurs peaux, pourtant ce sont des hommes créés de votre manière, ils ont un sang rouge comme le votre. Etes-vous extraterrestres ou des zombies pour reconnaître les monstruosités que vous commettez contre les lois de la nature? Pensez-vous que c'est de cette façon dont vous allez nous convertir à l'islam ? Venez prêchez sans violence.

Savez-vous que vous n'avez pas seulement tué moyennant les armes? Vous contraignez la population à abandonner ses champs, ses domiciles pour qu'elle meurt de faim.

Quel grief chargez-vous à la population de Beni? Si c'est pour conquérir notre territoire, soyez informés que nos ancêtres ne vous permettront pas, plusieurs ont tenté ce coup mais sans succès. Soyez également informés que tout le sang que vous avez versé sera vengé incessamment, vous verrez un jour nos ancêtres et nos fils sortirent vainqueurs avec vos cœurs entre leurs dents ainsi que leurs ongles pleins de vos chairs, vous finirez  très mal par payer toutes vos forfaitures.

D'aucuns disent que vous poursuivez certains de nos compatriotes qui se seraient empruntés votre argent mais vous ne devez pas inculper tout le monde même les innocents qui ne connaissent pas vos compromis.

Et s'il s'avère qu'une main noire de quelques autorités politico-militaires ou civiles, vous facilitent cette sale sale besogne, bientôt nous allons les dénicher et vous et eux vous serez incriminés à une condamnation de mort.

Nous vous demandons de déposer les armes le plus tôt possible, ne profitez pas de la faillite de nos services de sécurité ou du régime aveugle car Il y aura un remaniement et vous serez poursuivis sans pitié. Il est encore tôt renoncez à votre plan génocidaire. Si vous avez peur de regagner vos pays respectifs déclarez-le, nous avons des organisations qui vous aideront à retourner chez vous en douceur en vous intégrant dans la société pour vivre librement en ville et non en brousse. Si non nous sommes déjà informés que vos plus grands bastions sont installés à Mwalika, à Madina, Nadui et ailleurs, dans quelques jours vous serez délogés et calcinés, vous périrez tous.

Vous êtes avertis, nous n'avons pas vos adresses mains vos renseignements pourront nous lire nous les savons et nous leur invitons de traduire ce message dans vos langues.

Faite à France, le 20 Octobre 2018

Jean Bosco Kyowire d'Hidalgo."

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

+243975077952

Cette lettre fait partie de sa contribution à la recherche de la paix et la sécurité dans cette région où les vies humaines continuent à être fauchées comme si les citoyens de cette partie de la RDC sont déjà vendus comme des bêtes à la disposition des bouchés.

Serge Kasereka Kyose

Membre de la cellule de communication de la CRDH

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 996525718, 997706782, 814163204
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha234@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 106 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER