dimanche 24 mars 2019
RDC: L’exclusion de la population de Butembo-Beni au processus électoral encours par la CENI, porte les germes du plan de la Balkanisation dit Mgr PALUKU SIKULI MELCHISEDECH.  

RDC: L’exclusion de la population de Butembo-Beni au processus électoral encours par la CENI, porte les germes du plan de la Balkanisation dit Mgr PALUKU SIKULI MELCHISEDECH.   Featured

Mgr Paluku Sikuli Melchisédech évêque du diocèse de Butembo-Beni dénonce la mesure de la CENI consistant à exclure Butembo-Beni des élections du 30 décembre.

Dans une interview avec la presse de la ville de Butembo, Mgr Paluku Sikuli trouve infondée les raisons évoquées par la CENI dont la compétence reste discutable pour prendre une décision d'une haute portée comme celle-là. Les conséquences de cette mesure seront sans appel. L'évêque de Butembo-Beni cite les risques de radicalisation contre la riposte. D'ailleurs les équipes des expatriés engagées dans la riposte sont entrain de quitter la région pour se mettre à l'abri. Jusqu'à présent (12h00 jeudi 27 décembre) le reste des équipes de riposte sont terrées dans les hôtels de Butembo par crainte de représailles. 

L'insécurité risque de s'accentuer, prévient le prélat catholique. Il invite la CENI à garantir aux citoyens de Butembo-Beni à accomplir leur devoir citoyen. Cette exclusion porte les germes du plan de balkanisation dénoncé par la CENCO ajoute Mgr Sikuli dénonçant les propos tenu à Goma par un dignitaire de la République lors de la campagne stigmatisant une communauté ethnique victime des massacres.

Nous rappelons que nous avons dénoncé une stratégie politique cachée dans cette décision de monsieur Corneille Nanga, Président de la CENI. Une institution d’appui à la démocratie doit se démarquer de la politique et travailler pour l’intérêt de la nation et non de l’individu ou d’un groupe d’individus.

La décision de monsieur Nanga d’écarter Beni-Butembo dans ce processus si important est historique de notre pays après les propos incendiaires et tribals de Olive Lembe, l’épouse de monsieur Joseph Kabila Kabange, contre la tribu Nande lors de son point de presse tenu à  Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, est une preuve éloquente que Kinshasa et la CENI ont un plan diabolique contre la population de Beni-Lubero et de  la RDC en général. Les tueries perpétuelles de Beni ne sont qu’un signe précurseur d’un plan machiavélique que le régime de Kinshasa pilote d’une manière obscure à travers les commandos de mort qui exécutent impunément la population de Beni-Ville et Territoire dans une zone sur militarisée.

Pour Kinshasa, comme les massacres des innocents et la destruction de l’économie de la population de cette partie de la RDC ne suffisent pas, il faut passer à une autre étape qui est celle de l’anéantir politiquement en l’écartant dans la scène politique pour réussir le coup. Le péché  de cette population n’est rien autre que, sa résistance contre toute tentative de balkaniser la République Démocratique du Congo. Kinshasa pense en faisant cela, il va réussir son coup contre la RDC et son peuple.

Ainsi donc, la CRDH appelle à une prise de conscience et un sursaut patriotique pour barrer la route à l’ennemi qui aujourd’hui détient nos institutions politiques en mains. L’heure est grave, seule notre résistance patriotique va sauver le pays.

Maitre Jean Paul PALUKU NGAHANGONDI, initiateur de la CRDH.

Webesite: www.crdh-drc.org

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 996525718, 997706782, 814163204
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha234@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 128 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER