samedi 15 décembre 2018
RD Congo: Lettre ouverte au président de la République Démocratique du Congo, Joseph Kabila Kabange pour dénoncer son silence coupable face aux massacres de Beni

RD Congo: Lettre ouverte au président de la République Démocratique du Congo, Joseph Kabila Kabange pour dénoncer son silence coupable face aux massacres de Beni

La Cellule de la communication de l’organisation Convention pour le Respect des Droits Humains(CRDH) encourage toutes démarches non violentes pouvant ramener la paix pour l’éradication définitive des tueries à Beni. La CRDH  appelle le Président de la République à la prise-en main de ses responsabilités.

Ci-desssous la lettre écrite par le compatriotes et activiste Jean-Bosco Kyowire D'Hidalgo de Beni, à la date du 4 Octobre 2018

 

Concerne: la suspicion de votre complicité dans l'insécurité en ville de Beni et territoire.

Monsieur le président, 

Votre silence cimetière face à L'Assommoir dont de la fraction d'une armée inconnue a érigée un génocide de toute forme à Beni depuis cinq ans, cela incite à la population de cette region à conclure à une éventuelle complicité de votre part.

Monsieur le président, franchement j'ai du mal à vous qualifier d'excellence pendant que, une fois dans l'histoire sous votre règne en plus sous votre indifférence plus de deux mille citoyens ont été farouchement et innocemment abattus sans aucun grief en ville et territoire de Beni.

 Monsieur le président, dans d'autres États, la mort non naturelle de deux ou quatre citoyens touche profondément le président ainsi le drapeau flotte en berne et des journées de deuil national sont décrétées. Parait-il que dans votre pays ce sont plutôt des journées de fêtes qui se commémorent en l'occurrence!

 Monsieur le président, pendant plus de cinq ans, la population de Beni est contrainte à se cantonner dans le centre urbain sans aucune assistance et sans aucun accès à ses champs alors qu'elle est essentiellement paysanne mais vous n'avez pas ordonné que Beni soit exempté de tout payement de taxe, quel sadisme?

 Monsieur le président, l'éducation à la citoyenneté nous apprend que la terre (le territoire) est parmi les éléments constitutifs d'un État alors que pendant que je vous adresse cette lettre plus de 95% des ménages de la commune Rwenzori et d'autres parties importantes du territoire de Beni se sont déplacés de leurs lieux leurs foyers naturels. Dites-nous ces lieux sont-ils abandonné à faveur de quel peuple apatride ? 

Qu'attendez-vous pour agir? Si vous avez vendu aux jachères une partie de la province du Nord Kivu déclarez-vous officiellement!

Nous en avons marre monsieur le président. Quand on tue au centre-ville vos administratifs locaux c'est dans la périphérie dans leurs sorties médiatiques, quelle consigne leur avez-donné n'est-ce pas que vous et eux complotez quelques choses au sujet de la nation? Mais tout congolais qu'il soit de la périphérie mérite aussi sécurité…!

Un jour j'ai vu votre entourage s'énerver lorsque son excellence Monseigneur Mosengo Pasinya évaluait votre gouvernance par une côte médiocre. Personnellement, évaluez-vous par quelle côte?

Monsieur le président vous devez dans l'urgence concentrer l'État-Major  à Beni en destituant Atama Tabe Crispin un incompétent dans la matière sécuritaire et en relevant le commandement des opérations sokola 1 qui a jusqu'alors démontré ses limites.

Monsieur le président, par peur de tomber dans une infraction d'insulte publique, je dépose mon stylo tout en pleurant. J'ai fourni tous mes efforts en envoyant cette lettre à votre cabinet présidentiel à l'adresse e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Vous me lirez je sais et vous répondrez à ma préoccupation dans le souci de sauver les vies humaines de la population de Beni dans l'immédiat et si telle est la politique que compte jouer Emmanuel Shadary une fois élu président, il est grand temps de retirer sa candidature à la ceni.

 Tel: +243975077952

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour la cellule de la Communication CRDH

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 996525718, 997706782, 814163204
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha234@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 27 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER