dimanche 24 mars 2019
RDC-BENI TERRITOIRE : Un élément de la rébellion ougandaise ADF a été capturé à Kitsanga dans la chefferie de Wtalinga.

RDC-BENI TERRITOIRE : Un élément de la rébellion ougandaise ADF a été capturé à Kitsanga dans la chefferie de Wtalinga. Featured

Cette photo qui appuie l'article est celle de l'ADF capturé.

Mercredi 20 février 2019, une troupe de patrouille de l'armée congolaise FARDC a capturé un élément d'une rébellion ougandaise ADF qui opère dans la région de Beni où l'on assiste à des massacres de la population civile et autres exactions graves dont cette rébellion serait accusée.

Cet élément ADF répond au nom de Monsieur STÉPHANE OBUOR BASARA, de la nationalité Kényane. Il a été capturé sur le sol congolais par une patrouille militaire de l'armée républicaine FARDC au niveau de Kitsanga dans le groupement Bahumu, chefferie de Watalinga,  territoire de Beni en province du Nord-Kivu.

Pour rappel, Huit ADF avaient été capturés encore dans la région de Beni et présentés à la population un certain jeudi 25 octobre 2018, lors d’une rencontre du commandement militaire des opérations Sukola 1 et la couche de la population.

La salle de l’hôtel Vyaka, situé sur le Boulevard Nyamwisi, avait servi de cadre à cette présentation.

Parmi ces huit ADF, Il y avait 7 garçons dont 1 burundais, 2 ougandais, 3 congolais et 2 tanzaniens et 1 femme congolaise.

« Ces rebelles ont été capturés dans plusieurs circonstances. En majorité, les uns dans le triangle de la mort où sont cachés les ADF », avait expliqué le Général Marcel MBANGU MASHITA, commandant des opérations Sokola 1 dans la région.

Devant l'Assemblée, les capturés avaient eu le temps d’expliquer comment ils ont intégré le mouvement ADF. Mouvement qui continue à endeuiller la population de Beni dans la province du Nord-Kivu.

Pour l'ONGDH/CRDH, l'affaire ADF dans la région de Beni à l'est de la république démocratique du Congo est un peu complexe. C'est une question qui nécessite l'implication de certains États voisins de la république démocratique du Congo tel que l'Ouganda, Rwanda, Burundi mais aussi l'on doit impliquer également les pays d'origines de tous les suspects que les services de sécurité et ceux de la défense congolais capturent dans la région de Beni. Les Nations Unies ne doivent pas etre ecartées dans une demarche de cette portée. Au-delà de cette dynamique, l'on doit activer l'intervention d'une justice internationale (CPI) pour enquêter sur les crimes qui se commettent dans la dite région et ouvrir les poursuites judiciaires contre les auteurs et les coauteurs. 

Maître Jean-Paul Paluku Ngahangondi

Initiateur et Coordonnateur de la CRDH

 Website : www.crdh-drc.org

 

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 996525718, 997706782, 814163204
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha234@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 110 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER