dimanche 24 mars 2019
RDC-TERRITOIRE DE BENI : Quatre présumés éléments de la rébellion ougandaise ADF tués et quatre otages libérés par l'armée congolaise à Mamové

RDC-TERRITOIRE DE BENI : Quatre présumés éléments de la rébellion ougandaise ADF tués et quatre otages libérés par l'armée congolaise à Mamové Featured

La localité de Mamové située à 15 Km à l'ouest de la commune rurale de Oïcha, chef-lieu du territoire de Beni, groupement Batangi Mbau Secteur de Beni-Mbau,territoire de Beni en province du Nord-Kivu a été la cible d'une attaque armée de la part des assaillants présumés rebelles ougandais de Forces Démocratiques et Alliées (ADF) aux environ de 19 heures locale du lundi 11 février 2019.

Pendant qu’un groupe de ces assaillants s'attaquait contre la position de l'armée loyaliste FARDC basée dans cette entité, un autre était en train de piller les boutiques, pharmacies et le centre de santé de référence de la place. Certains civils ont été emportés dont 4 libérés le matin par les éléments de l’armée régulière.

Les affrontements  aux armes lourdes et légères entre ces inciviques et l'armée républicaine FARDC ont duré plusieurs heures. L’armée a résisté contre cette provocation en toute responsabilité au point dìnfliger`une perte d`hommes à lènnemi. Elle a réussi libéré 4 civils entre les mains des assaillants et récupérer quelques produits pharmaceutiques pillés. Les assaillants avaient des motos sur lesquelles ils transportaient des biens pillés. Parmi lesquelles, une est entre les mains des vaillants éléments FARDC.

Pour le porte-parole des Opérations Sokola1 appelées actuellement opérations "USALAMA", le Major Mak Hazukay, le bilan fait état d’une dizaine d’assaillants neutralisés, 6 armes récupérées, des médicaments et 4 otages libérés. Un bilan qui est moins vrai d’après les organisations de la Société civile et les sources policières sur place.

Pour les sources indépendantes et policières de cette localité, le vrai bilan fait étant de 4 assaillants tués, 6 armes des ennemis récupérées, des médicaments et 4 civils otages libérés par les éléments FARDC. Les corps des assaillants tués ont été exposés au public au bureau du territoire de Beni mardi 12 février 2019 en violation de Droit International Humanitaire (D.I.H).

La CRDH félicite vivement l'armée régulière pour avoir libérer les civils qui étaient déjà emportés et récupérer quelques produits pharmaceutiques après avoir neutralisé 4 assaillants dans le rang de l’ennemi. C'est un acte héroïque que les éléments FARDC basés à Mamove ont posé. Nous avons toujours dit : « Seule la violace légale de l’État Congolais sauvera Beni». C'est de cette façon qu'on mettra la croix sur les crimes de Beni. Si toutes les unités de l'armée régulière peuvent chaque fois réagir de cette manière contre les inciviques qui insécurisent au plus haut point la région de Beni et commettent des massacres de masses, dans ce cas là, les ennemis vont cesser avec leurs aventures criminelles dans cette partie de la RDC.

Ainsi donc, la Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH) en sigle, encourage l'armée républicaine à reprendre les opérations d'offensives contre les ADF et tous les groupes armés qui pullulent dans la région de Beni. Il n'y a que les offensives qui mettront fin aux groupes armés dans cette région et permettront que la paix et la sécurité soient rétablies.

Maître Jean-Paul Paluku Ngahangondi

Initiateur et Coordonnateur national de la CRDH

Website :  www.crdh-drc.org

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 996525718, 997706782, 814163204
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha234@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 65 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER