vendredi 15 février 2019
RDC: MALVERSATION FINANCIÈRE : VITAL KAMERHE RÈGLE-T-IL SON COMPTE À PIERRE KANGUDIA MBAYI? 

RDC: MALVERSATION FINANCIÈRE : VITAL KAMERHE RÈGLE-T-IL SON COMPTE À PIERRE KANGUDIA MBAYI?  Featured

La question ci-haut vaut nettement son pesant d'or, après l'annonce de la convocation, pour ce lundi 28 janvier, du ministre du Budget Pierre KANGUDIA MBAYI et de son collègue de l'économie nationale Joseph Kapika par le cabinet du président de la République, Félix Tshisekedi, pour une affaire de détournement des deniers publics qui serait réalisée par Jean-Louis Kayembe, le Directeur Général de la banque centrale chargé de la politique monétaire restreinte et du comité de suivi de la paie des fonctionnaires de l'État. Ce dernier a été interpellé et incarcéré au parquet de la Gombe, le Samedi dernier, en attendant d'en connaître les raisons valables de ce décaissement injustifié. On lui reproche aussi de s'approprier des reliquats de la bancarisation qu'il logerait depuis plusieurs années dans son compte privé et de prélever sans aucune justification près de 5 millions de dollars chaque mois sur l'argent destiné à la paie des fonctionnaires de l'État. 

C'est donc une situation très grave qui met à nu la grande magouille organisée dans les circuits financiers à travers permettant à certains individus de se bâtir des empires économiques de grande envergure et d'avoir des enrichissements sans cause. D'où la nécessité de combattre la richesse afin de mettre fin à l'oligarchie en RDC.

Néanmoins, une question vient à l'esprit des observateurs; c'est celle de savoir pourquoi le cabinet du président de la République peut-il inviter le ministre de l'économie nationale et laisser le ministre des finances publiques, monsieur Henri Yav Mulang? 

Vital Kamerhe, Directeur de Cabinet du président de la République, veut-il sauter sur l'occasion pour régler une fois pour toute son compte à Pierre Kangudia MBAYI pour l'avoir trahi politiquement ? 

On n’est pas loin de cette approche.

Pour rappeler, Pierre Kangudia est arrivé au gouvernement Tshibala pour le compte de l'UNC, le parti de Kamerhe. 

'' Nous avons trouvé les caisses de l'État vides et trouées'', avait lâché Kangudia à son arrivée au gouvernement en qualité du ministre de Budget. 

Plus tard, ce dernier refuse de quitter le gouvernement malgré les demandes de son parti qui tentait d'accentuer la pression sur le gouvernement pour l'organisation des élections conformément au délai fixé par l'accord de la saint-sylvestre.

Se servant de ses moyens financiers amassés, Pierre Kangudia va alors créer son propre parti. 

Ironie du sort, aujourd'hui, Pierre Kangudia sera entendu par Vital Kamerhe, son ex-ami qu'il avait trahi. 

On craint donc que le directeur de Cabinet du chef de l'État traite ce dossier avec état d'âme.

Par ailleurs, au lieu de recourir continuellement aux services de la présidence pour ce genre de problème, il serait juste que le président de la République puisse donner, dans l'avenir, une vitalité aux administrations judiciaires pour celles-ci arrivent à réprimer les actes de la corruption, malversation financière et détournement des deniers publics, sans attendre une quelconque convocation des auteurs de ces actes par les services de la présidence.

Par Hervé

Website : www.crdh-drc.org

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 996525718, 997706782, 814163204
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha234@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 101 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER