mercredi 19 juin 2019
ENCORE UN CAS DE MASSACRE A OICHA CHEF-LIEU DU TERRITOIRE DE BENI

ENCORE UN CAS DE MASSACRE A OICHA CHEF-LIEU DU TERRITOIRE DE BENI

C'était vers 17 h30' jusque 18 heures passées que la Commune rurale d'Oïcha a vibré sous le rythme des coups des balles qui provenaient dans l'un des  ses Quartier appelé BAKAHIKU précisément dans la Cellule MAMIKI le samedi 14 juillet 2018. Cette situation qui a plongé la population dans une panique générale a pris fin quelques minutes après sans que les cas des morts soient signalés parmi les population. 
D'après certaines sources sur place, les bourreaux qui ont commis le forfait seraient venus vers une heures du matin pour terroriser la population en exigeant aux victimes de donner de l'argent et autres biens sous peine d'être tué, c'est le cas d'une victime que nous taisons son nom pour des raisons déontologiques qui a laissé entendre à l'équipe de la protection Civiles de la CRDH qu'elle a reussi à s'échapper après avoir promu remettre une somme d'argent équivalent à 400$ que les bourreaux ont exigé à titre de garantie pour sa vie.
Ces assaillants vêtus tous presque en tenues semblables à celles des FARDC, s'exprimaient les uns à Lingala et les autres à Kiswahili purement Congolais ont reussi à opérer sans être repéré par les éléments de l'armée loyaliste FARDC avant de disparaître calmement dans la nature après avoir tué trois personnes civiles innocentes dont un homme et deux femmes d'une manière atroce. Ils ont eu à égorger sur place quelques bêtes extorquées auprès de la population puis brûler deux maisons d'habitations avant de disparaître calmement dans la nature. 
C'est cas même curieux de constater que les assaillants peuvent commettre dans un rayon sous contrôle de l'armée loyaliste les dégâts de telle ambleur en crépitant des balles réelles sans être surpris par les instruments de la protection et ceux de la défense.
Une information qui attire notre attention est que cette tuerie a intervenu après que le Général Mbangu Mashita Marcel puisse déménager de Oïcha pour Beni Ville avec toute sa disposition sécuritaire et que c'est hier même que sa dernière ceinture de protection a quitté Oïcha pour rejoindre le commandant des Opérations militaires Sokola 1. Ce qui est vrai est que la présence de l'état-major du Commandement des opérations militaires Sokola 1 a Oïcha a contribué à la protection de cette population après les attaques du 8 Octobre 2014 à Tenambo, du 12 Octobre 2015 à Tenambo, du 5 juillet 2016 à lactuel massacre de Mamiki de triste mémoire.
La tuerie d'hier samedi 14/07/2018 à Mamiki exige des enquêtes approfondies et sans complaisances pour arriver à identifier les vrais auteurs. Malheureusement cela est possible si on aurait une justice au service du peuple et non celle qui travaille pour effacer les traces dans le souci de protéger certains individus dans l'armée et les leurs. 
Nous rendons hommage aux victimes MBAMBU MWAVITA de 43 ans, MASIKA SIBAMUPENDE FRANÇOISE et KAMBALE KITSAMA Jean tous tuées hier samedi 14 juillet à Oïcha Mamiki dans une condition floue d'après les éléments recueillis auprès de certains rescapés que nous avons l'obligation de protéger jusqu'à l'intervention d'une justice sérieuse et neutre et juste sur les massacres de Beni. Tôt où tard il y aura justice pour vous, voilà le mobile de notre combat !
 Ainsi donc, la CRDH dénonce encore c'est unième cas de tuerie lâche et floue de Mamiki tout en recommandant à l'armée loyaliste FARDC et les Casques bleus de la MONUSCO de sécuriser suffisamment la population en multipliant une pression militaires contre tous les groupes armés qui pullulent dans la région de Beni. 
La paix est une nécessité à Beni!
 
Maître Jean-Paul PALUKU NGAHANGONDI
Coordonnateur national de la CRDH

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 851 885 713
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha298@gmail.com
            palukungahangondijp@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 43 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER