dimanche 24 mars 2019

RDC 58 ANS APRÈS L'ACCESSION A L'INDÉPENDANCE, LES CONGOLAIS NE SONT TOUJOURS PAS LIBRES

RDC 58 ANS APRÈS L'ACCESSION A L'INDÉPENDANCE, LES CONGOLAIS NE SONT TOUJOURS PAS LIBRES
 
Le 30 juin 2018, les Congolais célèbrent le 58 ème anniversaire de l'accession de la RDC à sa souveraineté internationale. 
La célébration de la fête de l'indépendance nous rappelle que les hommes et les femmes célèbrent ou anonymes ont payé jusqu'au sacrifice suprême le refus de la naïveté du peuple Congolais à ses oppresseurs. 
L'ONGDH/CRDH rend hommage à notre héros Patrice Lumumba et sa suite car une bonne fête de l'indépendance, c'est honorer le courage et le sacrifice de nos héros, une pensée affectueuse pour tous nos martyrs qui étaient à l'avant garde afin de contribuer à la défense d'un Congo libre. 
Malheureusement, Cinquante-huit ans après l'accession à l'indépendance le bilan de la gestion du pays par les Congolais est Complexe car les acteurs politiques n'ont pas facilité cette indépendance surtout sur le plan socioéconomique et sécuritaire.  
Cinquante-huit ans plus tard, notre liberté est confisquée par une classe dirigeante au service de la force obscure;
Cinquante-huit ans plus tard, la RDC vit le non État ;
Cinquante-huit ans plus tard, notre patrie, bien commun est dangereusement minée par une politique du clientélisme, érigée en méthode du gouvernement et en critère d'accès aux emplois publics et privés ;
Cinquante-huit ans plus tard, les congolais se laissent gouverner par des prédateurs qui s'attaquent farouchement contre tout citoyen qui ose revendiquer le bien être des citoyens. Une fois vous osez parler vous devez faire le choix entre le cimetière et la prison soit se taire seulement comme tout le monde. 
Cinquante-huit ans plus tard, les Congolais sont incapables de se tenir debout comme un seul homme pour faire valoir leur liberté en tant qu'un peuple face à un groupe d'individus qui prend toute la république en otage en travaillant non pas pour la république mais plutôt pour eux mêmes et leurs alliés étrangers!
La CRDH appelle les Congolais à l'éveil de conscience pour un assaut patriotique pour faire valoir leurs droits et liberté
 
Maître Jean-Paul PALUKU NGAHANGONDI coordonnateur national de la CRDH

logo black

No. 03, Boulevard Du 30 Juin
Q. Mbimbi, Commune Rurale D’oicha,
Province Du Nord-Kivu, Rep. Dem. Du Congo.
Tel : (+243) 996525718, 997706782, 814163204
Email: info@crdh-drc.org | crdhoicha234@gmail.com
Web: www.crdh-drc.org

Suivez-nous sur les Médias Sociaux

Qui Est en Ligne

Nous avons 94 invités et aucun membre en ligne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER